Survie des Vaquitas : les braconniers attaquent un navire de Sea Shepherd

Vendredi, 11 janvier 2019

Le M/V Farley Mowat attaqué par des braconniers

Les tensions s’intensifient dans le golfe de Californie alors que nos actions deviennent de plus en plus efficaces. Hier lors de sa patrouille pour retirer et saisir les filets maillants illégaux dans la réserve des vaquitas, notre navire le Farley Mowat a été témoin de braconnage en plein jour. Se dirigeant vers les petits navires identifiés, ceux-ci lui ont bloqué le passage et l’ont encerclé.

Devenant de plus en plus agressives, les 35 embarcations de pêche ont commencé à jeter des plombs, des ancres et divers objets en direction du bateau ainsi que des filets afin de bloquer notre hélice. Certains avaient des cocktails molotov et 5 braconniers ont même réussi à monter sur le pont du Farley Mowat. Heureusement l'équipage a pu empêcher toute intrusion, un hélicoptère de l’armée mexicaine a rapidement mis en déroute les braconniers et le bateau a pu revenir au port de San Felipe sous la protection des autorités mexicaines, qui avaient pour ordre de ne pas ouvrir le feu.

"Sea Shepherd ne sera pas dissuader par la violence. Notre mission est d'empêcher l'extinction du marsouin vaquita et nous allons continuer à saisir les filets des braconniers dans la réserve des vaquitas. Sea Shepherd salue la réactivité de la marine mexicaine pour désamorcer cette situation dangereuse" a expliqué Paul Watson.

Depuis le début de nos opérations dans le golfe de Californie plus de 780 équipements de pêche illégaux ont été saisis, soit plus de 17km de lignes et filets, sauvant directement la vie de plus de 3100 animaux. Cette pêche illégale du totoaba (dont la vessie natatoire peut atteindre 100 000$ au marché noir) qui met en péril le plus petit cétacé du monde et nombre d’autres espèces est directement mise sous pression par nos opérations et nous nous en félicitons. Sans nos interventions, nous pensons que les vaquitas auraient déjà disparues.