Opération Siracusa 2018 de Sea Shepherd : des braconniers arrêtés

Mercredi 25 juillet 2018

Sea Shepherd Italie a lancé sa campagne "Opération Siracusa 2018" avec l'annonce de l'arrestation de braconniers dans le parc marin de Plemmirio.

Bateau de pêche et son filet illégal dans le parc marin de Plemmirio, arrêté par la Garde côtière italienneBraconnier d’oursins de mer dans le parc marin de PlemmirioOursins cachés par les braconniers dans la zone B du parc marin de PlemmirioBénévoles de Sea Shepherd pendant la remise en liberté des oursins dans la zone BBraconnier en plongée dans le parc marin de Plemmirion, repéré par les bénévoles de Sea Shepherd

Aux premières lueurs du matin du 23 juillet, les membres de Sea Shepherd qui patrouillaient dans l’aire protégée de Plemmirio ont aperçu deux plongeurs au tuba qui ramassaient illégalement des oursins de mer dans la zone B de la réserve. L’autorité portuaire est intervenue rapidement et, en plus des sanctions prévues, a saisi l’équipement des braconniers. La Garde côtière est intervenue pour localiser les oursins dissimulés avec l’aide de Sea Shepherd. La totalité des 1000 oursins a pu être relâchée dans l’aire marine protégée.

Plus tard dans la journée, Sea Shepherd a immédiatement alerté les autorités après avoir repéré un bateau pêchant illégalement à l’aide de filets dans une autre aire protégée dans la zone C de la réserve. La garde côtière s’est déplacée pour arrêter le bateau et l’escorter vers le port.

L’Opération Siracusa compte 42 bénévoles pour la préservation et la protection des oursins de mer et des Mérous bruns dans le parc marin de Plemmirio. Ces bénévoles collaborent avec les autorités locales telles que la police financière (Guardi di Finanza), la Garde côtière, les carabiniers, la police d’Etat (Polizia di Stato), la police environnementale (Polizia Ambientale), la Polizia Provinciale et la direction du parc (Ente Parco).

En faisant rapidement état auprès de la police des activités illégales perpétrées dans la réserve, Sea Shepherd a de nouveau porté un coup majeur au braconnage cette année.

"La pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) est la cible naturelle de Sea Shepherd, surtout quand elle se produit dans des zones protégées. Sea Shepherd continuera de patrouiller en collaboration avec les autorités locales pour protéger, défendre et préserver les vies marines de ceux que nous appelons "nos clients". Les bénévoles, originaires de toutes les régions d’Italie, sont venus consacrer leur temps et leurs vacances à la protection de ce qu’il y a de plus important : la vie marine. Leur travail a immédiatement produit ses premiers effets : 1000 oursins de mer relâchés et rendus à leur habitat" a déclaré Andrea Morello, présidente de Sea Shepherd Italie, qui a pris part à l’opération.

Historique de la campagne

Le parc marin de Plemmirio est classé "Area Specialmente Protetta di Interesse Mediterraneo" (ASPIM) (Aire spécialement protégée d’intérêt méditerranéen). Cette distinction est conférée aux zones de haute importance pour la préservation de la biodiversité de la Méditerranée, qui doivent donc être protégées.

L'Opération Siracusa, qui se poursuit pour la cinquième année, encourage le respect de la vie par la protection, la défense et la préservation de ce merveilleux écosystème et de toutes les espèces qui y vivent. C’est un message fort à l’égard des braconniers qui agissent dans les zones protégées de Plemmirio.

L'Aire marine protégée de Plemmirio est divisée en trois zones suivant différents niveaux de protection pour l’écosystème marin, de A à C. La zone A est la plus protégée : les bateaux ne sont pas autorisés à y transiter ou à s’y arrêter, la pêche y est totalement interdite et la plongée au tuba n’est pas autorisée. La pêche sous-marine, la plongée au tuba et la plongée libre sont interdites dans les trois zones.