Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 21 Septembre 2010 00:00

Que deviennent les dauphins capturés à Taiji ?

Commentaire du Captain Paul Watson

Au début du 20ème siècle, les zoos du monde entier payaient des mercenaires pour obtenir des animaux. Ceux-ci étaient capables de s'attaquer à des gorilles de montagne, abattaient les adultes et capturaient les bébés pour les envoyer dans des zoos en Europe et en Amérique. Les têtes et les mains étaient vendus à des collectionneurs, la viande était appelée « viande de brousse ».

A l’époque, c’était un comportement acceptable, bien que la plupart des gens seraient horrifiés si les zoos continuaient à faire de même aujourd'hui.

Les zoos ont abandonnés depuis longtemps cette approche qui constitue à capturer certains spécimens et abattre le reste du groupe; pas les parcs marins.

C'est exactement la méthode utilisée aujourd'hui par de nombreux delphinariums à travers le monde: prendre un groupe de dauphins, choisir les spécimens de premier choix et abattre le reste pour en faire de la viande et des trophées avec leurs dents et leurs cranes.

A Taiji, on capture dauphins et petites baleines pour les vendre aux aquariums marins. Ceux qui ne sont pas vendus pour en faire des esclaves sont abattus. Les techniques de collecte des zoos à l’époque si communes sont désormais inacceptables ailleurs mais demeurent une pratique courante au Japon.

Les delphinariums qui achètent ces dauphins sont complices du massacre, ceux qui fréquentent ces parcs marins se rendent également complices de ces meurtres brutaux. Si vous payez l’entrée d’un de ces établissement, vous les aidez à tuer dauphins et baleines. C'est aussi simple que cela.

Aujourd’hui, il y a neuf dauphins de Taiji en Egypte, dont quatre sont détenus dans des conditions extrêmement rudes, dans une piscine privée. Ces derniers jours, cinq dauphins viennent d’arriver en Egypte.

D'autres dauphins de Taiji ont été envoyés au Mexique, en Turquie, à Dubaï, en Chine, à Hong Kong, à Taiwan et en Corée. Beaucoup sont allés aux 50 delphinariums japonais.

Dans le passé, le Seaquarium de Miami, Sea World et le zoo d’Indianapolis achetaient des dauphins capturés. Cela n’arrive plus... ou peut-être que si, allez savoir ?!

Apparemment, la marine américaine a acheté des dauphins en provenance du Japon pour des fins militaires (garder certains ports ou détecter des champs de mines).

Sea World a condamné publiquement le documentaire The Cove (La Baie de la Honte) et déclaré les accusations selon lesquelles ils achèteraient des dauphins de Taiji comme un nonsense.

Pourtant, cette année justement, Sea World a demandé un permis d’importer un globicéphale en provenance du Japon. En voici la preuve:

article_separator_460x1
The applicant requests authorization to import one male nonreleasable stranded pilot whale from Kamogawa SeaWorld 1404-18 Higashi-cho, Kamogawa, Chiba, Japan to Sea World of California. The applicant requests this import for the purpose of public display. The receiving facility, Sea World of California, 1720 South Shores Road, San Diego, CA 92109-7995 is: (1) open to the public on regularly scheduled basis with access that is not limited or restricted other than by charging for an admission fee; (2) offers an educational program based on professionally accepted standards of the AZA and the Alliance for Marine Mammal Parks and Aquariums; and (3) holds an Exhibitor's License, number 93-C-0069, issued by the U.S. Department of Agriculture under the Animal Welfare Act (7 U.S.C. §§ 2131 - 59).

article_separator_460x1

Source (21 sept 10):  http://www.federalregister.gov/articles/2009/12/02/E9-28835/marine-mammals-file-no-15014

Le permis stipule que la baleine doit avoir échoué. Conduire un globicéphale sur la plage de Taiji est effectivement un échouage.

Quinze globicéphales ont été abattus hier dans la Baie mais cela ne pose pas de problème à Sea World d’importer un globicéphale provenant d’une nation qui en massacre des centaines chaque année.

Cela rend toute personne achetant son billet pour Sea World complice du massacre cruel de globicéphales et de dauphins.

Ces dauphins, si mignons et intelligents que les spectateurs applaudissent et acclament quand ils font des tours dans les aquariums à travers le monde, agonisent littéralement d’une mort lente pour amuser un public blasé qui se fiche pas mal du prix que coute leur divertissement.

Chaque fois qu'un dauphin saute dans un cerceau à Sea World ou toute autre installation asservissant les dauphins, il y a l’horrible histoire que ce dauphin à dû endurer pour divertir les gens.

On n’est pas très loin de ce que les animaux subissaient il y a 2000 ans quand ils mourraient dans le colisée pour amuser les romains.

Aujourd'hui, les dauphins de Taiji meurent juste pour nous divertir.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact