Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Samedi, 10 Décembre 2011 11:07

Les Maldives seront-elles la prochaine Atlantide?

Commentaire par le Capitaine Locky MACLEAN

Coral destruction in Maldives. Photo: Egan/Bluepeace Destruction du corail dans les Maldives.
Photo: Egan/Bluepeace

Quand on pense à des sites de plongée de renommée mondiale, la petite république des Maldives vient immédiatement à l'esprit. Les passionnés de plongée des quatre coins du monde viennent dans cet archipel de l'océan Indien pour admirer la biodiversité que ses atolls et ses îles abritent sous leurs rivages.

Les îles des Maldives, autrefois considérées comme leader mondial dans la pêche durable et, poussées par leur vulnérabilité à l'élévation du niveau de la mer, leader également dans les négociations sur le changement climatique, semblent désormais être aspirées dans le lucratif abîme de la pêche à la palangre, le trafic de mammifères marins, l'aquaculture non durable, et la destruction des habitats.

Alors que le navire de Sea Shepherd, le Brigitte Bardot, était aux Maldives au mois de novembre, ses membres d’équipage ont été contactés par des militants locaux. Ces militants leur ont affirmé qu'ils avaient essayé toutes les voies appropriées pour tenter de protéger leur environnement, essayant de faire tenir à leur gouvernement ses promesses de campagne, sans succès. Le temps était venu pour l'action directe.

Lors d’une rencontre avec le capitaine de Sea Shepherd, Lockhart MacLean et la membre de l'équipage et scientifique spécialisée dans le milieu marin, Zoé Beckett, les membres de la communauté des plongeurs des Maldives ont exprimé leurs préoccupations concernant l'avenir de l'environnement aux Maldives, et la nécessité pour le monde de réaliser les enjeux auxquels cet écosystème délicat et fragile est confronté.

Pendant des siècles, les habitants des Maldives ont pratiqué une pêche au thon durable et traditionnelle, avec une canne et des lignes, préservant ainsi les dauphins, jusqu'à maintenant.

Sea Shepherd a été informé que le logo Dolphin Safe est toujours apposé sur les étiquettes des emballages de produits à base de thon en provenance des Maldvies, alors que la pêche à la palangre est désormais autorisée à remplacer la canne; les clients devraient être informés de ce changement dans les méthodes de pêche.

Les palangriers maldiviens sont déjà à la recherche de sociétés étrangères susceptibles de coopérer avec eux dans cette entreprise destructrice.

En octobre, le président des Maldives Mohamed Nashid a accordé un bail à la star du tennis et promoteur immobilier maldivien Amir Mansoor. Ce bail, soutenu par le ministère des finances et le ministère de la planification nationale, permettrait la construction d'un delphinarium au coeur d’un lagon, isolé des eaux environnantes. Afin d’apaiser les militants locaux, M. Mansoor a annoncé que les dauphins ne seraient pas de l’espèce locale maldivienne, mais qu’ils seraient importés de l'étranger, ce qui ouvre la porte à des spéculations pour savoir si ces dauphins viendraient de Taiji.

Locky en réunion avec les gens du magazine "Scuba Tribe." Photo: Zoe BeckettLocky en réunion avec les gens du magazine "Scuba Tribe."
Photo: Zoe Beckett

Le Conseil national de planification des Maldives a octroyé de manière ouvertement corrompue de lucratifs projets d’assèchement des lagons et des baux qui remplacent l'habitat marin et les systèmes de récifs par des hôtels et des complexes, à des politiciens hauts placés, comme le président du parti Ruling, Reeko Moosa Manik, et Sim Ibrahim Mohamed, le mari de la ministre du tourisme Zulfa Mariyam.

En outre, dans le but d'augmenter les bénéfices, les mangroves dans les atolls des Maldives du nord sont détruites pour faire place à la production de concombres de mer destinés à être exportés en Chine.

Un délicat lagon peu profond, lieu crucial pour les raies Manta car il leur sert de nurserie, a été loué à des producteurs pour y pratiquer l'élevage de l’holothurie. Bien que le projet ait été approuvé, la construction n'a pas encore commencé. Nous pouvons l’arrêter!

Ces espèces de concombres de mer sont non-indigènes, et en dehors de la destruction évidente de l’habitat de la mangrove, qui est essentiel au maintien en bonne santé des populations de poissons, il y a un manque de recherche sur l'impact de cette monoculture intensive sur la biodiversité locale.

Un autre problème auquel fait face la nation maldivienne est l'exploitation du corail pour la construction. Cela a été répertorié comme l'un des principaux facteurs contribuant à la destruction des récifs et c’est, selon toute vraisemblance, la raison pour laquelle l'île de Malé, capitale des Maldives, s'enfonce lentement sous son propre poids.

Se pourrait-il que les Maldives soient la prochaine Atlantide? Une île paradisiaque avec des ressources abondantes, dont la population humaine s’est maintenue pendant des centaines d'années grâce à l'équilibre délicat qu'elle entretient avec la vie marine entourant ses 1900 atolls et îles, tous détruits en quelques décennies à cause de la cupidité et d’une vision à court terme.

Les deux principaux contributeurs à l'économie des Maldives sont le tourisme (plus de 30%) et de la pêche (environ 10%).

L'introduction l'année dernière de la pêche au thon à la palangre aux Maldives cause des captures accessoires. Le tourisme de la plongée aux Maldives dépend des requins, des raies et des tortues, qui sont tous vulnérables aux prises accidentelles. Cette méthode de pêche industrielle a concurrencé la pêche à la ligne et la canne, traditionnelles et plus durables, et les pêcheurs devront se convertir à la pêche à la palangre pour survivre.

Il semble que, aspiré dans une spirale de destruction, le gouvernement des Maldives abandonne son héritage environnemental au nom du gain économique à court terme et du clientélisme.

Il est temps pour la communauté internationale et les amoureux de la mer de prendre des mesures avant que la générosité et le caractère unique de cette nation insulaire soient perdus. Comme le dit le capitaine Paul Watson, "l’extinction est définitive."

S'il vous plaît, cliquez sur les liens ci-dessous et écrivez aux bureaux du gouvernement des Maldives énoncés ci-dessous pour exprimer votre opposition au delphinarium, à la pêche au thon à la palangre, à la destruction du corail et à l’assèchement des lagons, à l'élevage de concombres de mer et à la destruction des lieux de reproduction de la raie Manta. S'il vous plaît, soutenez les efforts de la Sea Shepherd Conservation Society visant à ouvrir un bureau aux Maldives.

Bureau du Président des Maldives http://www.presidencymaldives.gov.mv/Index.aspx?lid=6

Ministère de la Planification Nationale, 
Ministère des Finances et du Trésor npc@planning.gov.mv Ameenee MaguMale’, 20125, Rep. of Maldives Ministère du Tourisme, des Arts et de la Culture: 5th Floor, velaanaage
Ameeru Ahmed Magu
Block 20096
Male’, téléphone de la République des Maldives:
(+960)3323224 (+960)3323226 Fax: (+960)3322512 E-mail: info@tourism.gov.mv

 L’île de Nalandhoo  est artificiellement modifiée pour la récolte commerciale d'espèces d'holothuries étrangères. Les lagons de l'île ont été touchés par un déversement toxique dû à cette monoculture. Photo: NIOS L’île de Nalandhoo est artificiellement modifiée pour la récolte commerciale d'espèces d'holothuries étrangères. Les lagons de l'île ont été touchés par un déversement toxique dû à cette monoculture.
Photo: NIOS
L’île d’Eriyadhoo, une nurserie pour les raies Manta, d’une beauté naturelle exceptionnelle, a été louée pour être détruite par la construction d’un élevage d'holothuries. Photo: NIOSL’île d’Eriyadhoo, une nurserie pour les raies Manta, d’une beauté naturelle exceptionnelle, a été louée pour être détruite par la construction d’un élevage d'holothuries.
Photo: NIOS

 


Liens, articles, et sources:

Vous trouverez ci-dessous quelques informations sur les différentes questions environnementales dans les Maldives.

1. Delphinariums

http://scuba-tribe.com/news/governmentleasinglagoontocreateadolphinpark

http://scuba-tribe.com/news/earthislandinstitutepressreleas

http://scuba-tribe.com/articles/dolphinstodaywhatmoretomorrow

http://minivannews.com/environment/dolphin-lagoon-to-offer-conservation-education-recreation-27790

http://minivannews.com/environment/comment-against-dolphin-captivity-27894

http://wetpixel.com/forums/lofiversion/index.php/t43732.html

Des pétitions en cours:

http://www.thepetitionsite.com/21/Stop-Dolphin-Lagoon-in-Maldives/

http://apps.facebook.com/petitions/21/Stop-Dolphin-Lagoon-in-Maldives/

2. Assèchement des lagons qui causerait la destruction de plusieurs sites de plongée aux Maldives et la destruction de l’habitat des raies Manta et de nombreuses autres espèces

http://maldives.net.mv/320/maldives-to-utilize-lagoons-in-male-atoll-for-tourist-facilities/

http://en.wikipedia.org/wiki/Reeko_Moosa_Manik

3. La pêche à la palangre

http://www.bluepeacemaldives.org/blog/biodiversity/long-line-fishery-controversy-maldives

http://minivannews.com/environment/cabinet-approves-long-line-fishing-for-maldivian-vessels-5385

Des entreprises des Maldives cherchent des sociétés étrangères capables de pratiquer la pêche à la palangre à grande échelle: http://www.alibaba.com/product-free/103012840/Look_For_Cooperation_For_Longline_Fishing.html

4. Des projets d’aquaculture qui menacent la mangrove et l’habitat de la faune marine:

http://www.bluepeacemaldives.org/blog/biodiversity/cabinet-decides-to-lease-dhigulaabadhoo

http://www.bluepeacemaldives.org/blog/biodiversity/kendhikulhudhoo-mangroves-under-threat

http://millzero.com/blog/?p=435

http://www.flickr.com/photos/nios/5277968375/

http://www.flickr.com/photos/nios/5277968381/

Une vidéo du président des Maldives faisant la promotion d’un projet illégal d’élevage de concombres de mer: http://www.haveeru.com.mv/video/328

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact