Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Lundi, 19 Mars 2012 00:44

Sans protection, pas d’espoir

Commentaire de Gary Stokes – Sea Shepherd Hong Kong

sharksphoto: Gary Stokes

Il y a encore quelques mois de cela je n’aurai pu dire qui était le Dr Giam Choo Hoo, jusqu’à ce que je lise un compte-rendu que nous avons obtenu. Depuis j’ai appris beaucoup de choses sur le compte du Dr Giam, alors même que je ne l’ai jamais rencontré!

Je me suis souvent posé des questions sur le bien fondé de certaines organisations telles que la CITES. Elles sont souvent la cible de bon nombre de théories de complots. Mais après avoir lu ce compte-rendu d’une cinquantaine de pages, les théories se sont transformées en certitudes, étayées par des faits réels. Le rapport montre, preuve a l’appui, que le Dr Giam Choo Hoo est coupable d’un "conflit d’intérêts" majeur. En effet, il utilise sa position pour influencer et faire du lobbying auprès des membres de la CITES, contre la protection des requins.

Chaque année plus de 100 millions de requins sont massacrés. Tous les scientifiques et toutes les ONG appellent d’une seule voie à la protection des requins; même mon enfant de 4 ans est en âge de comprendre que cette situation ne peut pas durer et qu’il faut y mettre un terme rapidement. Et pourtant, la CITES (Convention sur le Commerce International de faune et de flore sauvages menacées d’extinction), mandatée par les Nations Unies pour contrôler le commerce ou le bannir (si nécessaire), reste impuissante dés qu’il s’agit des requins.

Requin renardRequin renard - photo: Gary Stokes

Le compte-rendu lui-même est digne d’un best seller international, avec pour personnage central un docteur diabolique tentant de massacrer et d’exterminer jusqu’au dernier requin de la planète. On découvre aussi d’autres personnages cachés au fil des pages, tel ce Parrain de l’industrie du requin, que l’on ne rencontre que dans des bureaux fermés, ou bien des auteurs internationaux, également un ancien président de la CITES, et même l’apparition exceptionnelle d’un invité de marque du nom de M. Glenn Inwood, rajoutant un peu de piment et de rebondissements à l’intrigue. En effet M. Inwood est déjà bien connu pour être la marionnette des baleiniers japonais. Il a aussi été très occupé à aider l’industrie de l’aileron de requin et le docteur dans ses campagnes contre les opposants au shark-finning!

Sans le renvoi du Dr Giam et l’établissement de règles strictes pour lutter contre les "conflits d’intérêt" à la CITES, RIEN ne sera jamais protégé et la défense de la biodiversité sur notre planète reposera entre les mains de ceux qui ne pensent qu’à l’exploiter pour leur enrichissement personnel.

Le temps est venu d’AGIR… !!!


Un requin en train de se faire sectionner les aileronsUn requin en train de se faire sectionner les ailerons - photo: Gary Stokes Une rue couverte d’ailerons de requinsUne rue couverte d’ailerons de requins - photo: Gary Stokes
 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact