Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mercredi, 05 Décembre 2012 13:00

Les marques qui sponsorisent les massacres de dauphins

Commentaire de Gary Stokes, Sea Shepherd Hong Kong

Des dresseurs de dauphins à Taiji choisissent celui qu’ils emprisonneront à vieDes dresseurs de dauphins à Taiji choisissent celui qu’ils emprisonneront à vie
Photo: Sea Shepherd

Le congrès annuel de l’IMATA (International Marine Animal Trainers Association) s’est déroulé récemment à Hong Kong. Il s’agissait d’un rassemblement de dresseurs de dauphins du monde entier, réunis pour discuter de ce dont discutent probablement deux dresseurs de dauphins quand ils se rencontrent – et, au vu de leur “vidéo d’ouverture”, ça a l’air pour le moins terrifiant!

En 2006, l’IMATA avait pris position en condamnant officiellement les monstrueuses tueries de dauphins et d’autres cétacés perpétrées dans les campagnes de chasse au rabattage au Japon. Mais bien des membres de l’IMATA sont encore rattachés au massacre de dauphins à Taiji. L’un des principaux membres de l’IMATA est en effet l’aquarium de Pékin, l’un des "Grands Sponsors" de la rencontre de cette année. Dans un communiqué de presse sur son propre site internet, l’aquarium de Pékin annonce fièrement son tout nouveau partenariat avec Taiji et le plan en deux parties visant à bâtir un espace d’archivage des mammifères marins importés dans les aquariums de la Chine toute entière. Au même moment, le musée de la baleine de Taiji devenait officiellement le petit frère chéri de l’aquarium de Pékin. Un aquarium qui regorge de dauphins importés du Japon.

Alors on n’a pas franchement l’impression que l’IMATA se débrouille très bien pour ce qui est de prendre ses distances vis-à-vis des massacres de Taiji.

En gardant bien cela en tête, tournons-nous vers les sponsors de ce congrès de la mort et de la torture. Comme on peut s’y attendre, les compagnies de filtration d’eau, d’aliments surgelés, etc., sont présentes en périphérie. De manière beaucoup plus inattendue en revanche, on tombe sur SCUBAPRO et SHERWOOD SCUBA, respectivement sponsors d’Argent et de Bronze. Pourquoi diable des marques de l’industrie de la plongée aussi respectables que celles-ci voudraient-elles être vues en train de promouvoir la captivité et le dressage des dauphins? Et si l’on examine encore un peu la liste, on tombe aussi sur Coca-Cola, les glaces Haagen Dazs, les bières Blue Girl. Ca en fait du beau monde!

Ce n’est pas tout. Tapi au milieu de ceux-là se trouve Parlevliet & Van der Plas B.V., propriétaires et opérateurs du super-chalutier Abel Tasman (connu auparavant sous le nom de Margiris), au cœur d’une importante controverse en Australie. Cette compagnie ravage et viole nos océans – bien-sûr, elle approvisionne aussi en poisson surgelé, mais, aux côtés de compagnies respectables telles que Coca-Cola, Haagen Dazs, Blue Girl, Scubapro et Sherwood, cela ressemble plutôt à une opération de blanchiment écolo.

Tout ça est organisé par l’Ocean Park de Hong Kong, un parc à thème qui se targue volontiers de ne posséder que des dauphins nés et élevés en captivité. Ce qu’ils oublient de mentionner, c’est que jusqu'en 1994, 90% de leurs dauphins étaient originaires des rabattages de Taiji et Taïwan – la plupart des dauphins du parc descendent donc, en fait, de ceux de Taiji. Le seul animal vivant aux Etats-Unis et provenant d'une chasse dans la baie de Taiji a d’ailleurs été transféré il y a quelques temps depuis l’Ocean Park de Hong Kong.

Dauphin Tursiops contraint de venir jouer pour mangerDauphin Tursiops contraint de venir jouer pour manger
Photo: Sea Shepherd

Après la révélation du partenariat de SCUBAPRO et de SHERWOOD, de nombreux plongeurs, évidemment choqués, ont dû écrire à SCUBAPRO des quatre coins de la planète. Ces derniers ont alors commis une lourde erreur. Ils ont en effet annoncé que les accusations sur Facebook étaient « des allégations mensongères », qu’elles devaient être ignorées. Il était pourtant clair comme de l’eau de roche qu’ils figuraient sur la liste des Sponsors d’Argent, sur le site internet de la conférence. Ils se sont alors mis à raconter que leur logo était utilisé à l’insu de leur plein gré, ou sans leur accord, ce qui est assez étrange dans la mesure où Grant Abel, de l’IMATA, a affirmé dans un e-mail que toutes les informations qu’ils avaient postées leur avaient été fournies par l’entreprise elle-même.

C’est alors que Scubapro a commis sa plus grosse bourde, en annonçant qu’elle soutenait Ocean Park, selon elle l’un de ces quelques parcs aquatiques triés sur le volet voués à la prise de conscience et à l’éducation. Quelqu’un a dû perdre son job sur ce coup-là Ne se rendent-ils pas compte du fait que la plupart des plongeurs du monde plongent justement pour le plaisir d’explorer, de découvrir la nature et d’interagir avec les animaux sauvages? Si on avait envie de les voir dans des piscines de béton, on n’aurait aucun besoin de dépenser des fortunes pour des équipements de plongée!

Aujourd’hui, les massacres se poursuivent. Il est temps, pour nous tous, de nous lever et de nous rassembler, temps de faire front contre ces massacres absurdes, et temps, pour ces grosses corporations, de remettre les pieds sur terre et de prendre position pour de bon. ETES-VOUS POUR OU CONTRE LA CAPTIVITE?

Soyons clairs SCUBAPRO, en tant que plongeurs nous aimons vos produits, mais nous aimons encore plus les dauphins libres, dans l’océan. Les mammifères sauvages ne se trouvent que là-bas, contrairement aux équipements de plongée, que l’on pourra toujours aller acheter à d’autres.

Dauphins Tursiops prisonniers dans des enclos marins à TaijiDauphins Tursiops prisonniers dans des enclos marins à Taiji
Photo: Sea Shepherd
Screenshot of Beijing Aquarium Press ReleaseL’aquarium de Pékin est l’arme du crime, il s’agit de la porte d’entrée en Chine. Les projets répétés d’organiser une plateforme d’approvisionnement depuis Taiji pour toute la Chine sont accablants. Le fait qu’il soit membre de l’IMATA est révélateur, cela montre que l’IMATA est intimement liée à Taiji, et donc aux massacres. Quiconque s’affilie à l’IMATA a donc le sang de Taiji sur les mains.
(cliquer pour agrandir)
 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact