Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 12 Avril 2012 23:28

Mémorial pour une courageuse Ancienne de la tribu Makah, qui fut une source d'inspiration pour nous tous

Alberta Nora Thompson

3 décembre 1923 – 11 avril 2012

Alberta Nora Thompson: 3 décembre 1923 – 11 avril 2012Alberta Nora Thompson:
3 décembre 1923 – 11 avril 2012

En 1995, Sea Shepherd Conservation Society se trouvait confronté à un dilemme. Notre loyauté envers la cause des baleines allait subir une épreuve quand nous avons pris fait et cause pour la défense de la baleine grise de Californie et que nous nous sommes opposés à la proposition du Conseil Tribal des Makah de l'État de Washington d'en tuer annuellement 5 afin de permettre la renaissance de la culture baleinière traditionnelle de leur tribu. Depuis près d'un siècle, les Makahs n'avaient pas tué une baleine et ils ne remplissaient pas les conditions de la Commission baleinière internationale (CBI) pour pouvoir prétendre à l'autorisation au nom de la chasse aborigène à la baleine, et ce notamment sur les critères de nécessité alimentaire et de respect permanent de la tradition.

Nous avons refusé de faire une différence entre eux et d'autres et d'accorder un blanc-seing aux Makahs pour tuer les baleines. Nous avons trouvé que ce serait raciste de notre part de fermer les yeux sur les agissements de cette tribu alors que dans le même temps, nous combattions les Japonais, les Féringiens, les Islandais et les Norvégiens. Nous savions également que défendre notre position de non-discrimination nous vaudrait d'être traités d'être racistes pour avoir osé affronter la décision d'une tribu d'Indiens d'Amérique de relancer la chasse des baleines.

Cela a été une décision difficile, mais en tant qu'organisation vouée à la protection et à la défense des baleines, nous n'avions pas le choix. Nous devions défendre les baleines. Cette position devint plus facile pour nous après que certains Anciens de la tribu Makah nous aient apporté leur soutien car pour eux, cette volonté de relancer la chasse à la baleine était à la fois basée sur de faux prétextes et motivée au final par des intentions peu louables. La plus courageuse et la plus franche de tous était Alberta "Binki" Thompson.

Je me rappelle qu'elle m'avait dit que ce n'était pas une question liée à la culture Makah mais que c'était le fait d'un petit groupe de jeunes Makahs qui voulaient tuer des baleines et que derrière cette manœuvre, on pouvait voir la main de l'industrie baleinière japonaise. A l'origine, leur idée était d'en faire une affaire commerciale afin d'approvisionner le Japon en viande de baleine. Ce projet en tant que tel a été rapidement abandonné mais le Conseil Tribal des Makahs a décidé de continuer avec son idée de relancer la chasse à la baleine. Le gouvernement fédéral a même donné de l'argent pour entraîner et soutenir les Makahs dans leur démarche et il a même versé les fonds nécessaires afin de permettre à une délégation de la tribu d'aller plaider sa cause devant la Commission baleinière internationale. Les Anciens Jesse Ides, Dottie Chamblin et Alberta Thompson participaient également à cette réunion de la CBI à Monaco en 1997. Ils étaient là, non pour défendre la chasse à la baleine, mais la cause des baleines.

Quand des membres de Sea Shepherd ont été arrêtés, Alberta a protesté violemment en leur nom. "Binki", comme nous appelions tous affectueusement Alberta, a été calomniée et méprisée par certains des siens parce qu'elle s'opposait aux baleiniers, mais elle a tenu bon. Elle a été le roc sur lequel les activistes protecteurs de la nature et défenseurs des droits des animaux se sont appuyés alors que nous patrouillions dans les eaux de Neah Bay pendant des mois et ce roc a prouvé sa solidité. Elle n'a jamais faibli dans son soutien aux baleines et à leurs protecteurs. "Oui, ma tribu a autrefois tué des baleines et oui, la baleine est importante pour nous" m'a-t-elle un jour déclaré. "Mais il est temps maintenant de leur rendre ce qu'elles nous ont données par le passé, il est temps maintenant de les protéger et non plus de les tuer. Les baleines ont autrefois sauvé les Makahs. Nous devons maintenant faire de même pour elles".

Quand des membres de Sea Shepherd ont été arrêtés, Alberta a protesté violemment en leur nom.Au final, seule une baleine fut tuée, un bébé baleine grise abattu par le fusil calibre 50 de Wayne Johnson. Une décennie plus tard, le même homme tua une autre baleine, crime pour lequel il fut arrêté et condamné. Grâce à la position courageusement défendue par Alberta Thompson, la tribu n'a pas recommencé à tuer des baleines au nom de la tradition et on peut constater qu'aujourd'hui les baleines ne sont pas effrayées quand elles s'approchent des eaux de la communauté Makah de Neah Bay.

Binki a sauvé ses baleines!

Toutes les personnes qui ont eu le plaisir et le privilège de la connaître et de travailler avec elle l'ont profondément aimé et c'est pourquoi nous sommes attristés d'apprendre qu'elle est décédée le 11 avril 2012, à l'âge de 88 ans.

Les obsèques auront lieu le lundi 16 avril 2012 à 13h00 à l'Assemblée de l'Église de Dieu de Neah Bay. La veillée commencera à 12h00. L'enterrement aura lieu après au Cimetière de Neah Bay.

Neah Bay n'est probablement pas l'endroit le plus accessible au monde, donc toutes les personnes qui voudraient envoyer un message de condoléances et de sympathie pourront signer le livre d'or de Drennan & Ford Funeral Home and Crematory à Port Angeles. Sa famille a besoin de savoir tout ce qu'Alberta a pu faire pour les baleines et qu'elle était reconnue internationalement pour sa participation courageuse à la campagne pour stopper la renaissance de la chasse à la baleine aux États-Unis, campagne qui fut couronnée de succès.

Merci de signer le livre d'or en ligne pour sa famille, ici.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact