Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 28 Janvier 2015 04:44

Verdict rendu dans l’affaire Jairo Mora : la Cour n’a pas condamné les meurtriers, mais nous savons tous qui ils sont

Jairo Mora SandovalJairo Mora Sandoval
Crédit photo : Christine Figgener
Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons
Sea Shepherd regrette profondément la décision de la Cour pénale de Limon qui, hier, a acquitté sept personnes accusées du meurtre de l’environnementaliste Jairo Mora Sandoval.

Jairo Mora, un activiste costaricain de 26 ans, qui a dédié sa vie à la protection des tortues de mer face aux braconniers, a été brutalement tué le 31 Mai 2013 à Moin, dans la province de Limon au Costa Rica.

Le verdict de la Cour de Limon a profondément choqué notre organisation. Le meurtre d’un jeune homme qui a dédié sa vie à la protection de la vie marine ne peut rester impuni.

Nous comprenons que la décision de la Cour de justice peut être justifiée par des erreurs commises lors de l’instruction de l’affaire. Cependant, nous demandons explicitement aux enquêteurs et aux procureurs judiciaires de ne plus faire de telles erreurs permettant à des meurtriers de tuer impunément.

Le nom de Jairo Mora ne sera jamais oublié, et en hommage à son œuvre, Sea Shepherd a nommé l’an dernier un de ses navires en son honneur. Ce bateau réalise actuellement des opérations de contrôle anti-braconnage au large des côtes d’Afrique de l’ouest.

En septembre de l’année dernière, Sea Shepherd Conservation Society et l’Association pour les Tortues d’Amérique Latine (LAST) ont lancé en partenariat l’Opération Pacuare; une campagne anti-braconnage pour la protection des tortues de mer dans la région de Playa Pacuara, dans la province de Limon au Costa-Rica.

L’objectif pour cette année est d’étendre cette opération et les patrouilles jusqu’à Moin Beach comme un moyen de continuer à honorer la mémoire de Jairo et l'important travail qu’il a accompli au Costa Rica.

Nous ne nous tairons jamais. Nous n’oublierons pas. Nous ne nous arrêterons pas. La vie dans nos océans doit être protégée à l’image du travail courageux de Jairo et de celui de nombreux autres dédiant leur vie à cette noble cause.

Au-delà des failles techniques, qui ont empêché le tribunal de délivrer un verdict comme il se doit, les Costariciens savent qui sont les coupables.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact