Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 15 Juin 2015 02:28

La Commission Littoral de Californie vote à l’unanimité la protection à l’année des phoques de La Jolla

La plage de Casa Beach est un lieu de reproduction crucial pour la colonie de phoques - Photo: Sea Shepherd/Kathe MyrickLa plage de Casa Beach est un lieu de reproduction crucial pour la colonie de phoques
Photo: Sea Shepherd/Kathe Myrick
Nouvelle victoire, mercredi à San Diego, pour les phoques communs du Pacifique. La Commission Littoral de Californie a voté à l’unanimité l’installation d’une barrière permanente à Casa beach (également appelée La Jolla’s Children’s Pool) pour les quatre années à venir. Elle devrait permettre de protéger les phoques vulnérables des activités humaines.

En février 2014, après des années de discorde sur cette question, le conseil municipal de San Diego avait voté la fermeture au public de Casa Beach pendant la saison de reproduction des phoques, du 15 décembre au 15 mai chaque année. La Commission Littoral avait approuvé cette mesure à l’unanimité en août 2014. La décision de cette semaine assurera une protection supplémentaire aux phoques qui sont sans cesse intimidés et repoussés vers la mer voire même agressés violemment par les baigneurs.

En 2013, la "Seal cam" installée sur la plage pour surveiller les phoques, a filmé deux femmes en train de donner de violents coups de pied à des femelles enceintes. Le groupe local de Sea Shepherd a assisté mercredi à la réunion publique en soutien aux phoques et la Commission Littoral a voté la mesure à l’unanimité, sans aucune opposition dans la salle.

Une mère et son petit sur la plage - Photo: Sea Shepherd/Kathe MyrickUne mère et son petit sur la plage
Photo: Sea Shepherd/Kathe Myrick
Sea Shepherd défend la cause des phoques de La Jolla depuis des années et a coopéré pendant un temps avec l'association locale Seal Conservancy. En 2004, le capitaine Paul Watson avait ainsi pris la parole devant le conseil municipal contre une proposition insensée qui prévoyait la destruction de l'habitat de la colonie. En janvier 2011, Sea Shepherd Los Angeles avait organisé une manifestation pour les phoques, attirant l'attention des médias sur ce problème.

Le groupe local de Sea Shepherd San Diego a été créé en 2014. Les volontaires de San Diego et Los Angeles restent impliqués face à la détresse des phoques en assistant à des réunions publiques. Ils ont également envoyé une lettre de la part de Sea Shepherd pour demander la présence à l'année de la barrière de protection à Case Beach.

Un changement de cap s’amorce et l’on restitue enfin aux phoques la plage dont ils ont besoin pour élever leurs petits, muer, réguler leur température et se reposer en sécurité sur la terre ferme. La barrière les protègera du dangereux contact des humains. Même les personnes bien intentionnées qui touchent les phoques peuvent mettre ces animaux sauvages en danger en suscitant leur confiance envers notre espèce, ou en les apeurant lorsqu’elles utilisent la plage dont les phoques ont absolument besoin pour élever leurs générations futures.

Sea Shepherd remercie Seal Conservancy pour son implication dans ce dossier, ainsi que nos volontaires et tous ceux qui nous ont soutenus pour obtenir cette victoire pour les phoques. Nous approuvons les actions menées par le Conseil municipal de San Diego et la Commission Littoral de Californie en faveur de ces mammifères magnifiques et intelligents.

Dans quatre ans, nous devrons prouver à la Commission Littoral que non seulement la barrière devra rester en place de façon permanente mais que la fermeture de la plage durant la période de reproduction devra elle aussi perdurer. Sea Shepherd sera là.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact