Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 10 Août 2015 09:00

Le tourisme aux îles Féroé durement touché : des compagnies de croisière annulent leurs escales aux îles Féroé

L’indignation internationale contre le massacre des globicéphales se poursuit alors que deux importantes compagnies de croisière allemandes annulent leurs escales aux îles Féroé

AIDA et Hapag-Lloyd ont annoncé l’annulation de leurs croisières aux îles Féroé - source: Wikimedia CommonsAIDA et Hapag-Lloyd ont annoncé l’annulation de leurs croisières aux îles Féroé
source : Wikimedia Commons
AIDA et Hapag-Lloyd ont annoncé l’annulation de leurs croisières aux îles Féroé, portant ainsi un coup dévastateur à l’industrie du tourisme dans ces îles. Ces annulations ont été faites en réponse à la chasse au rabattage et au massacre des globicéphales pratiquée dans l’archipel et appelée le grindadráp.

Ces annonces font suite aux condamnations la semaine dernière de Sea Shepherd Global, ONG basée aux Pays-Bas, et de cinq volontaires de Sea Shepherd accusés d’avoir interféré avec le massacre de plus de 250 globicéphales sur les plages de Bøur et Tórshavn le 23 juillet.

Les compagnies AIDA et Hapag-Lloyd ont confirmé vendredi ces annulations auprès de Sea Shepherd.

La directrice de l’environnement et de la collectivité et responsable du développement durable pour AIDA, le Dr. Monica Griefahn, a annoncé la décision de la compagnie de changer l’itinéraire de ses croisières, qui s’arrêteront dorénavant dans le port de Kirkvall, situé sur l’archipel écossais des Orcades, au lieu du port féringien de Klaksvík. Dans une lettre adressée à Sea Shepherd, le Dr. Griefahn a déclaré : "Dans l’intérêt de notre équipage et de celui de nos passagers ainsi que pour la protection des espèces, AIDA Cruises a décidé de ne plus faire escale dans les îles Féroé jusqu’à nouvel ordre."

Negar Etminan, directrice de la communication chez Hapag-Lloyd, a indiqué dans un email adressé à Sea Shepherd : "Nous avons déjà réduit le nombre d’escales aux îles Féroé. Il n’y a qu’une seule escale prévue dans l’archipel l’année prochaine. Nous nous abstiendrons de faire de nouvelles escales aux îles Féroé à partir de maintenant et sommes actuellement en train d’étudier des alternatives possibles pour l’itinéraire programmé l’année prochaine."

a compagnie de croisière, AIDA, a décidé de ne plus faire escale dans les îles Féroé - source: Wikimedia CommonsLa compagnie de croisière, AIDA, a décidé de ne plus faire escale dans les îles Féroé
source : Wikimedia Commons
En 2013, AIDA a adressé une lettre ouverte au premier ministre des îles Féroé, Kaj Leo Johannesen, soulignant les inquiétudes de la compagnie au sujet du grindadráp. En 2014, Hapag-Lloyd a envoyé une lettre similaire à Kaj Leo Johannesen : "Nous protégeons ce qui nous fascine, c’est pourquoi notre compagnie et nos clients souhaitent ardemment l’arrêt de la chasse à la baleine aux îles Féroé. Nous souhaitons également entamer un dialogue avec vous."

Le 14 juillet 2015, Sea Shepherd a contacté AIDA et Hapag-Lloyd au sujet de leurs lettres d’objection et a appelé les deux compagnies à reporter immédiatement leurs croisières aux îles Féroé face à la poursuite des massacres.

Sea Shepherd a également mis l’accent sur les changements apportés à la loi féringienne sur la chasse aux globicéphales et les implications potentielles de ces changements pour les clients d’AIDA et de Hapag-Lloyd voyageant sur l’archipel. Sea Shepherd a souligné en particulier aux compagnies que "toute personne ne signalant pas immédiatement la présence de baleines au gouverneur (le sysselmand) enfreignait la loi."

Selon les informations relayées par les médias, suite à l'indignation internationale contre le grindadráp suscitée par les massacres du 23 juillet et l’arrestation des volontaires de Sea Shepherd, au moins 6 000 touristes auraient déjà annulé leur séjour dans l’archipel.

Le Capitaine Alex Cornelissen, directeur général de Sea Shepherd Global, a déclaré : "Alors que nos membres ont été reconnus coupables d’avoir défendu les baleines, le combat contre le massacre des globicéphales aux îles Féroé prend de plus en plus d’ampleur. Je félicite AIDA et Hapag-Lloyd, qui s’opposent à ce massacre cruel et inutile et envoient ainsi un message clair au Danemark et aux îles Féroé : le monde ne tolèrera plus cette 'tradition' sanglante."

Sea Shepherd s’oppose au grindadráp depuis le début des années 1980 et se trouve actuellement aux îles Féroé pour sa sixième campagne de défense des globicéphales, l’Opération Sleppid Grindini.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact