Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 26 Novembre 2015 12:07

Les groupes locaux Sea Shepherd de Brest et de Saint−Malo se mobilisent contre l'exploitation de sable coquillier dans la baie de Lannion

 Dimanche dernier, les groupes locaux Sea Shepherd de Brest et de Saint−Malo étaient aux côtés du Peuple des Dunes du Trégor, à l'invitation de l'association Sauvegarde du Trégor, pour un rassemblement sur la plage de Tresmeur à Trébeurden (22).

Avec le millier de personnes présentes, nous avons écrit un appel à l'aide (SOS Save Our Sand – Sauvez Notre Sable) constitué par des lettres humaines à l'adresse de la communauté internationale à quelques jours de la COP 21, pour rappeler aux autorités l'opposition très forte des acteurs et des habitants locaux contre le projet d'exploitation de la dune sous-marine de sable coquillier dans la baie de Lannion, aux abords de zones protégées Natura 2000 dont l'une, la réserve ornithologique des Sept Iles est notoirement connue.

L'exploitation de cette dune par la Compagnie Armoricaine de Navigation (CAN), filiale du groupe agroalimentaire ROULLIER que l'on rencontre dans le commerce sous des marques comme "LE GUILLOU" "Ker Cadélac" ou encore "Halieutis" et bien d'autres, a pour finalité de récupérer le sable coquillier. Monsieur Sébastien Floc'h, PDG de la CAN, a sollicité auprès de la Préfecture du Finistère, une concession minière et une autorisation d'ouverture de travaux d'exploitation pour une durée de 20 ans, sur un périmètre de 4km2, avec une extraction annuelle de 400 000m3 de sables calcaires coquilliers. Ce sable bien particulier, qui est constitué en grande partie de calcaire, servira d'amendement sur les terres cultivables pour en rectifier l'acidité. C'est la résultante d'une politique d'exploitation intensive de nos terres agricoles et des conséquences de l’usage massif d’engrais et de fertilisants.

Malgré la mobilisation de tous les acteurs locaux, associations, élus..., les autorités sont restées sourdes. Le 16 septembre paraissait au JO le décret autorisant l’extraction de sable sur le site de la pointe d’Armor dans la baie de Lannion. Le ministre E. MACRON avait fait part de son intention dès le mois de juin dernier. Des recours juridiques sont en cours mais ils ne seront pas suspensifs. Il est à craindre que dès l'hiver prochain, le sablier commence ces extractions, alors qu'aucun état initial environnemental n'a été réalisé.

L'impact sur les fragiles écosystèmes est indéniable et les paysages risquent eux aussi de faire les frais de cette exploitation. Nous rejoignons ainsi les associations de défense du Trégor sur ce combat qui ne peut plus être que local.

Nous ne manquerons pas de vous informer des futures mobilisations sur ce sujet.

les groupes locaux Sea Shepherd de Brest et de St Malo étaient aux côtés du Peuple des Dunes du Trégor, à l'invitation de l'association Sauvegarde du Trégor, pour un rassemblement sur la plage de Tresmeur à Trébeurden
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact