Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 04 Janvier 2016 15:43

Le gouvernement mexicain autorise Sea Shepherd à retirer les filets maillants illégaux dans la réserve des vaquitas

La capitaine Oona Layolle rencontre les représentants du gouvernement mexicain - Photo: Sea Shepherd/Carolina A CastroLa capitaine Oona Layolle rencontre les représentants du gouvernement mexicain
Photo: Sea Shepherd / Carolina A Castro
SAN FELIPE, BASSE-CALIFORNIE, MEXIQUE - Le 31 décembre 2015, Oona Layolle, la capitaine du navire de recherche Martin Sheen de Sea Shepherd a rencontré les représentants de la marine mexicaine, de la commission mexicaine pour les zones naturelles protégées (CONANP) et le procureur fédéral pour la protection de l’environnement (PROFEPA).

L’objectif : développer un plan commun pour trouver et récupérer les filets de pêche illégaux présents dans la réserve protégée des vaquitas. Lors de cette réunion, Sea Shepherd a obtenu l’autorisation de retirer les filets illégaux trouvés dans la réserve.

Cette réunion fait suite à la découverte par l’équipage du Martin Sheen la veille de Noël d’un baleineau à bosse mort, enchevêtré dans un filet maillant au sein du refuge des vaquitas. À ce moment−là, Sea Shepherd n’avait pas encore le droit de retirer le filet.

Les marsouins du golfe de Californie sont uniquement présents dans la partie septentrionale du golfe de Californie au Mexique. Des dispositifs de surveillance acoustique ont permis de déterminer qu’il reste moins de 97 vaquitas. Ce cétacé est donc le mammifère marin le plus menacé au monde. La diminution de la population de ce petit marsouin est en grande partie due à la pêche au filet maillant. L’utilisation de ces filets est liée au braconnage du totoaba, un poisson tué pour sa vessie natatoire, qui est vendue sur le marché noir chinois. Les filets maillants utilisés pour la pêche du totoaba capturent également les vaquitas ; celles−ci meurent noyées car elles ne peuvent remonter à la surface pour respirer. Par conséquent, le totoaba et la vaquita sont deux espèces au bord de l’extinction.

En avril 2015, le président mexicain Enrique Peña Nieto avait annoncé un moratoire de deux ans sur l’utilisation des filets maillants dans la réserve des vaquitas. Depuis, la marine mexicaine a arrêté 40 braconniers surpris en train de pêcher illégalement dans la zone protégée des vaquitas. Le partenariat du gouvernement mexicain avec Sea Shepherd ainsi que l’autorisation récente accordée pour retirer les filets illégaux démontrent l’engagement du gouvernement mexicain pour la protection des vaquitas.

"Cet accord élargi ainsi que la coopération avec les autorités mexicaines prouvent l’importance de retirer les filets maillants de la réserve des vaquitas.", a déclaré la capitaine Layolle. "Une vaquita a très bien pu rencontrer le même sort tragique que le baleineau à bosse. Avec moins de 97 vaquitas encore vivantes, toute mort représente un désastre pour la survie de l’espèce."

"Nous espérons que notre collaboration avec le gouvernement mexicain servira d’exemple à d’autres gouvernements.", a poursuivi la capitaine Layolle. "Nous devons faire preuve d’une grande vigilance pour permettre aux vaquitas de survivre. Rien n’empêchera Sea Shepherd de protéger la faune marine."

L’Opération Milagro II est la seconde campagne de patrouille de Sea Shepherd dans le golfe de Californie pour protéger la vaquita. Après avoir patrouillé en mars et avril 2015 dans le golfe, le Martin Sheen a commencé à collaborer avec la marine mexicaine en novembre 2015 en signalant les activités de pêche illégales dans la zone protégée des vaquitas. Ce partenariat a déjà permis l’arrestation d’un chalutier à l’intérieur du refuge. Le nouveau navire de patrouille de Sea Shepherd, le Farley Mowat, rejoindra le Martin Sheen le 16 janvier 2016. Le Farley Mowat, un ancien navire de patrouille des garde-côtes américains, améliorera grandement l’efficacité de ces patrouilles. Il est également équipé pour relever les filets de pêche illégaux.

Oona Layolle rencontre les autorités mexicaines - Photo : Sea Shepherd/Carolina A CastroOona Layolle rencontre les autorités mexicaines - Photo : Sea Shepherd / Carolina A Castro Le Martin Sheen patrouille dans la réserve des vaquitas - Photo : Sea Shepherd/Carolina A CastroLe Martin Sheen patrouille dans la réserve des vaquitas - Photo : Sea Shepherd / Carolina A Castro
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact