Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Samedi, 01 Février 2014 10:09

Sea Shepherd bloque la cale du Nisshin Maru: la chasse à la baleine est interrompue

Le Steve Irwin et le Bob Barker naviguent derrière le Nisshin MaruLe Steve Irwin et le Bob Barker naviguent derrière le Nisshin MaruAujourd’hui, à 17h (heure Australienne), cela fait sept jours que la flotte de Sea Shepherd a mis fin aux opérations de la flotte baleinière japonaise. Les navires de Sea Shepherd bloquent la cale de halage du Nisshin Maru, empêchant ainsi le navire-usine de massacrer et de dépecer des baleines.

Peter Hammarstedt, le capitaine du Bob Barker, a déclaré: "la stratégie de base de nos campagnes de défense des baleines de l’Antarctique est de bloquer la cale du Nisshin Maru et de s’assurer qu’aucune baleine morte ne soit hissée dans cet abattoir flottant: nous avons atteint cet objectif. Nous allons continuer à bloquer l’accès à la cale de halage de ce navire de braconnage, et poursuivrons implacablement notre mission de protection des baleines et du caractère sacré du Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral."

Durant le mois de janvier, la flotte de Sea Shepherd a tenu tête au Nisshin Maru pendant neuf jours au total, et a pu surveiller les braconniers depuis l’hélicoptère du Steve Irwin pendant deux jours supplémentaires. En outre, en comptant les trois jours qu’il aurait fallu aux baleiniers pour retourner vers leur zone de chasse auto-attribuée après en avoir été chassés, Sea Shepherd est en mesure de dire avec une certitude absolue que la flotte baleinière japonaise n’a pas pu tuer de baleines pendant au moins 14 jours en janvier.

Alistair Allan, membre de l’équipage du Steve Irwin, hisse le drapeau de l’Opération Relentless tandis que le navire surveille la cale du Nisshin MaruAlistair Allan, membre de l’équipage du Steve Irwin, hisse le drapeau de l’Opération Relentless tandis que le navire surveille la cale du Nisshin MaruAvec la moitié du mois de janvier perdue, le programme de surveillance mis en place par le Gouvernement Australien, et les mauvaises conditions météorologiques rendant la chasse difficile, voire impossible, ce mois a été désastreux pour la flotte baleinière. En général les baleiniers attendent beaucoup du mois de janvier, qui est souvent le plus profitable. Et pour Sea Shepherd ce mois de Janvier 2014 est jusqu’ici le meilleur réalisé, en dix ans passés à tenter de faire respecter le moratoire international de 1986 sur la chasse commerciale.

Une première interception survenue très tôt dans la saison, et une poursuite sans relâche ont permis à la flotte de Sea Shepherd de suspendre les opérations baleinières de manière efficace, jusqu’à être en mesure de sécuriser leur position et le blocage de la cale du Nisshin Maru.

Étant donné que dans un "bon" jour, les baleiniers tuent en moyenne 25 baleines, Sea Shepherd estime que l’Opération Relentless a permis de sauver jusqu’ici environ 350 baleines.

Adam Meyerson, Capitaine du Sam Simon, a déclaré: "2014 est une grande année pour les baleines. Sea Shepherd possède à présent une vraie flotte, ce qui nous offre une grande flexibilité et nous donne la possibilité de poursuivre indéfiniment la flotte baleinière, en l’empêchant de chasser. Nous n’aurons pas de repos tant que cette flotte illégale ne sera pas expulsée du Sanctuaire."

Photos de Tim Watters

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact