Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Toutes les dernières actualités de l'organisation.



Imprimer
Lundi, 29 Août 2016

Nouveau massacre de globicéphales aux îles Féroé

Globicéphale tué lors du Grind de HvannasundGlobicéphale tué lors du Grind de HvannasundPour la troisième fois cette année, des dauphins globicéphales ont été tués aux îles Féroé. L'ordre de rabattage a été donné à 7 heures vendredi dernier quand un groupe de 40 dauphins a été signalé aux autorités locales au large de Skálatoftir, sur l’île de Borðoy. Le groupe a été rabattu par 12 bateaux féringiens vers Hvannasund pour y être massacré.

Bien que la plupart des globicéphales aient réussi à s’échapper, les média féringiens ont confirmé la mort de 9 d’entre eux. Ils ont été rabattus vers la plage, des crochets émoussés plantés dans leur évent pour les traîner sur le sable où des locaux ont sectionné leur moelle épinière, entraînant une mort lente et stressante.

"Même si les chasseurs prétendent qu’il s’agit d’une mort ‘rapide’, le rabattage vers le rivage peut durer des heures. Il s’agit d’un procédé extrêmement long et stressant pour les dauphins, qui sont ensuite massacrés." a déclaré Geert Vons, le leader de la campagne Opération Bloody Fjords.

Lire la suite...
 
Imprimer
Jeudi, 25 Août 2016

SEA SHEPHERD CONTRE LES BALEINIERS JAPONAIS

La bataille juridique avec les baleiniers japonais devant les tribunaux américains est terminée.

campagne antarctiqueLes baleiniers japonais ont été condamnés par la Commission baleinière internationale, soumis à une amende d'1 million de dollars australiens pour outrage par la Cour fédérale australienne et déclarés coupables de chasse à la baleine illégale par la Cour internationale de justice.

Malgré cela, la Cour d'appel des États-Unis a permis une injonction permanente à l'encontre de Sea Shepherd United States, visant à empêcher le capitaine Paul Watson et Sea Shepherd USA de s'approcher à moins de 450 mètres d'un baleinier japonais.

Sea Shepherd USA et le capitaine Paul Watson n'ont pas d'autre alternative que de se conformer à la décision du tribunal fédéral américain et ne peuvent par conséquent s'engager légalement ou être partie prenante dans une quelconque activité consistant à s'approcher à moins de 450 mètres d'un navire baleinier japonais dans l'océan Austral.

Sea Shepherd USA a publié le communiqué de presse suivant :

LES POURSUITES ENGAGÉES PAR LES BALEINIERS JAPONAIS À L'ENCONTRE DE SEA SHEPHERD DOIVENT ÊTRE ABANDONNÉES DÉFINITIVEMENT

Sea Shepherd Conservation Society (Sea Shepherd USA) a annoncé mardi que les baleiniers japonais abandonneraient définitivement les poursuites judiciaires à leur encontre.

Lire la suite...
 
Imprimer
Lundi, 15 Août 2016

L’écologiste Bob Brown et l’acteur David Field montent à bord du Steve Irwin pour défendre la Grande Baie Australienne

Le défenseur de l’environnement Bob Brown et l’acteur David Field rejoignent l’Opération Jeedara dans la baie de Fowlers, en Australie-Méridionale<br />Photo : Eliza MuirheadLe défenseur de l’environnement Bob Brown et l’acteur David Field rejoignent l’Opération Jeedara dans la baie de Fowlers, en Australie-Méridionale - Photo : Eliza MuirheadAujourd’hui, Bob Brown, ancien sénateur et chef de file des Verts australiens, et l’acteur David Field, sont montés à bord du navire Steve Irwin dans la baie de Fowlers (Australie-Méridionale), dans le cadre de l’Opération Jeedara de Sea Shepherd. But de l’opération : s’opposer à l’installation par BP d’une plate-forme de forage pétrolier dans le parc marin de la Grande Baie Australienne d’ici la fin de l’année.

L’Opération Jeedara de Sea Shepherd fait partie de l’Alliance pour la Grande Baie Australienne tout comme la Fondation Bob Brown. Cette opération fera découvrir la Grande Baie Australienne et attirera l’attention sur ce qui est effectivement en jeu : un lieu sauvage d’importance mondiale, symbolisé par l’archipel Nuyts, les îles St Francis et l’île Pearson, les îles Neptune, l’île Kangourou, la baie de Fowlers, Head of Bight (nourricerie pour les baleines franches australes), mais aussi les emblématiques falaises de Bunda de la plaine de Nullarbor.

Une grande partie des paysages et des formes de vie présentes dans la Grande Baie Australienne est inconnue du monde. C’est l’ambition de Sea Shepherd de montrer ce que nous aurions tous à perdre si BP avait l’autorisation de forer à la recherche de pétrole dans la Grande Baie Australienne et, si l’on était confrontés à une marée noire d’ampleur plus ou moins égale à celle de Deepwater Horizon, dans le golfe du Mexique.

"Pour BP, il y a déjà un précédent. Un scénario du même type dans la Grande Baie Australienne serait une catastrophe économique et écologique affectant le littoral, de l’Australie-Occidentale à l’état de Victoria et à la Tasmanie. La Baie est l’un des écosystèmes marins des plus importants de la planète : j’ai hâte de faire partie de l’équipage du Steve Irwin dans ce royaume des baleines, des otaries, des requins et d’une chaîne alimentaire aussi diversifiée de la surface aux profondeurs des canyons. Le ministre de l’environnement, Josh Frydenberg, devrait venir avec nous. Il serait tout à fait le bienvenu. Il en va de sa responsabilité de garder intact l’environnement marin d’importance mondiale qu’est la Grande Baie Australienne", a déclaré Bob Brown.

Lire la suite...
 
Imprimer
Mercredi, 10 Août 2016

Opération Albacore : Un palangrier espagnol détenu à São Tomé

Le Bob Barker surveille l'Alemar Primero pendant que les autorités de São Tomé et du Gabon inspectent le navire - Photo : Alejandra GimenoLe Bob Barker surveille l'Alemar Primero pendant que les autorités de São Tomé et du Gabon inspectent le navire
Photo : Alejandra Gimeno
Le 6 août, le palangrier espagnol Alemar Primero a été arraisonné dans les eaux appartenant à l’Etat insulaire de São Tomé et Príncipe, situé en Afrique de l’Ouest, par les autorités de l’île grâce à une des patrouilles menées par les officiers gabonais de surveillance des pêches et l'équipage de Sea Shepherd à bord de notre navire le Bob Barker.

Le palangrier détenait un permis pour pêcher "des thons et espèces similaires", or l'inspection de ses cales ont révélé qu'il avait exclusivement capturé des requins, principalement des requins bleus, une espèce considérée comme “quasi-menacée” selon l’UICN. De nombreux ailerons avaient déjà été séparés des corps, une violation présumée du règlement de l’Union européenne 1185/2003 et de l’amendement 605/2013 relatifs à l'enlèvement des ailerons et exigeant que les requins soient débarqués avec leurs ailerons naturellement attachés au corps.

Les autorités de São Tomé ont ordonné au palangrier de remonter son matériel de pêche, de relâcher ses prises et de se rendre à São Tomé pour procéder à l’enquête. Le palangrier a été escorté à São Tomé par le navire de Sea Shepherd Bob Barker avec quatre marines à bord pour assurer la sécurité.

Le 7 août, l’Alemar Primero est arrivé à Neves, un village de pêcheurs, où il restera tout le long de l’enquête, tandis que le Bob Barker repartira en patrouille.

Lire la suite...
 
Plus d'articles...


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact