Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Toutes les dernières actualités de l'organisation.



Imprimer
Mardi, 17 Janvier 2017

Point sur l’Opération Némésis : Les images des braconniers japonais surpris avec une baleine morte font le tour du monde

48 heures auront suffi après la découverte par Sea Shepherd d’un navire braconnier japonais au sein du Sanctuaire baleinier australien, pour que les images du petit rorqual harponné gisant sur le pont du navire deviennent virales, indignent la communauté internationale et suscitent les critiques du gouvernement australien.

Petit rorqual gisant sur le pont du Nisshin Maru - Photo: Glenn LockitchPetit rorqual gisant sur le pont du Nisshin Maru - Photo: Glenn Lockitch

Les photographies et séquences vidéo prises depuis l’hélicoptère du Steve Irwin de Sea Shepherd montrent que l’équipage du navire-usine Nisshin Maru s’est empressé de dissimuler la baleine massacrée sous une bâche, tandis que l’équipage du navire-harpon voisin, le Yushin Maru, se hâtait de recouvrir leurs harpons. Mais le mal était déjà fait. « Sea Shepherd a une fois de plus surpris les braconniers japonais avec du sang sur les mains, » a déclaré le capitaine et directeur de Sea Shepherd Global Alex Cornelissen. Les images sont immédiatement devenues virales sur Twitter et Facebook, et ont dépassé les 4,5 millions de vues mardi matin. Les principaux organes de presse du monde les ont également reprises aux États-Unis, en Europe, en Asie ainsi qu’en Australie et Nouvelle Zélande.

Lire la suite...
 
Imprimer
Dimanche, 15 Janvier 2017

Opération Némésis : Le Nisshin Maru localisé !

Sea Shepherd a surpris la flotte baleinière japonaise avec une baleine morte dans le sanctuaire australien

Premier petit rorqual mort à être photographié depuis le jugement rendu par la CIJ contre les braconniers japonaisPremier petit rorqual mort à être photographié depuis le jugement rendu par la CIJ contre les braconniers japonaisAprès cinq semaines de patrouille dans l’océan Austral, Sea Shepherd a localisé le navire-usine de la flotte baleinière japonaise dans le sanctuaire baleinier australien, avec un petit rorqual mort sur son pont de dépeçage, la première baleine à être documentée depuis la condamnation de leurs opérations de chasse à la baleine dans l’Antarctique par la Cour internationale de Justice en 2014.

Le Nisshin Maru a été localisé par l’hélicoptère du Steve Irwin de Sea Shepherd à 12 h 34 GMT (13 h 34 heure de Paris) à une position de 64 57.6S – 085 09.6E, au sein du Sanctuaire baleinier australien. À l’approche de l’hélicoptère, l’équipage du Nisshin Maru s’est empressé de dissimuler la baleine massacrée sous une bâche, tandis que les navires-harpons de la flotte, le Yushin Maru et le Yushin Maru #2, se hâtaient de recouvrir leurs harpons.

"Les braconniers du Nisshin Maru ont été surpris sur le fait, en train de massacrer des baleines dans le sanctuaire baleinier australien", a dénoncé le capitaine Adam Meyerson de l’Ocean Warrior, le tout nouveau patrouilleur de Sea Shepherd. "Le Steve Irwin a interrompu leurs opérations illégales et les a surpris en train de tenter de dissimuler les preuves."

Ces photographies sont les premières à capturer le massacre de baleines par la flotte japonaise depuis que la Cour internationale de Justice a jugé illégal leur programme de chasse à la baleine en 2014 et que la Cour fédérale australienne a reconnu coupable d’outrage l’industrie japonaise de la chasse à la baleine pour son massacre de baleines protégées au sein du sanctuaire australien. La découverte par Sea Shepherd du navire-usine et de la baleine tuée intervient seulement une journée après la visite d’état officielle du Premier ministre Shinzo Abe en Australie.

Lire la suite...
 
Imprimer
Lundi, 09 Janvier 2017

Dernières nouvelles de la campagne :
Opération Némésis

L’Ocean Warrior et le Steve Irwin se retrouvent pour une séance de ravitaillement et de planification stratégique dans l’océan Austral - Photo de Simon Ager/Sea Shepherd GlobalL’Ocean Warrior et le Steve Irwin se retrouvent pour une séance de ravitaillement et de planification stratégique dans l’océan Austral - Photo de Simon Ager/Sea Shepherd Global

Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que notre onzième campagne de défense des baleines en Antarctique a commencé et que le Steve Irwin et l'Ocean Warrior patrouillent l’océan Austral pour mettre fin à la chasse illégale à la baleine.

Le 22 décembre, 3 semaines après le début de la campagne, l'Ocean Warrior a découvert l’un des navires-harponneurs de la flotte baleinière japonaise caché derrière un iceberg. Son harpon étant découvert, le Yushin Maru était clairement en pleine partie de chasse de leurs 333 petits rorquals auto-attribués. Interrompu en pleine chasse, le navire-harponneur a alors tenté de suivre l'Ocean Warrior, mais a été rapidement distancé par le bateau rapide de Sea Shepherd, une première dans une campagne en Océan Austral.

Lire la suite...
 
Imprimer
Mercredi, 04 Janvier 2017

Sea Shepherd et la marine mexicaine collaborent pour intercepter les braconniers - des pêcheurs arrêtés

Jeudi 29 décembre 2016 : Six bateaux de pêche illégaux ont été appréhendés par la marine mexicaine après avoir été traqués par le Farley Mowat en mer de Cortez

Le 12 décembre 2016, le Farley Mowat de Sea Shepherd a localisé des braconniers sur son radar avant de vérifier leur identité aux jumelles. Les six bateaux de pêche travaillaient ensemble, en utilisant des filets interdits pour capturer des totoaba en voie de disparition au sein d'une réserve marine, dans le golfe de Californie au Mexique.

Le totoaba est un poisson rare endémique du golfe, qui peut mesurer jusqu'à deux mètres et peser 100 kg. Bien que la pêche au totoaba soit interdite par le gouvernement mexicain depuis 1975, des braconniers continuent à le chasser uniquement pour sa vessie natatoire, qui se vend plus de 20 000 dollars le kilo sur le marché noir chinois.

Lire la suite...
 
Plus d'articles...


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact