Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Toutes les dernières actualités de l'organisation.



Imprimer
Mercredi, 22 Mars 2017

Campagne Lac Léman : Sea Shepherd s’engage pour la préservation en eau douce

Pour la première fois de son histoire et dans le monde, Sea Shepherd s’engage pour la préservation en eau douce. Les actions en mer se poursuivent naturellement, toutefois, les lacs et rivières étant les veines et artères des océans, la nécessité de faire des actions locales tout au long de l’année est aussi nécessaire.

Lire la suite...
 
Imprimer
Lundi, 20 Mars 2017

Opération Sola Stella : Un Crevettier "Certifié Pêche Durable" arrêté par les garde-côtes libériens avec l’aide de Sea Shepherd

Les garde-côtes libériens se préparent à arraisonner le Star Shrimper XXV - Photo : Alejandre Gimeno/Sea Shepherd GlobalLes garde-côtes libériens se préparent à arraisonner le Star Shrimper XXV - Photo :
Alejandre Gimeno/Sea Shepherd Global
Le 13 mars, le navire de pêche Star Shrimper XXV, qui battait pavillon nigérian, a été arraisonné dans les eaux du Liberia, un pays de l’Afrique de l’Ouest, par les garde-côtes libériens, assistés d’un équipage de Sea Shepherd ainsi que de défenseurs de l’environnement et conseillers maritimes israéliens. Le navire pêchait activement sans détenir de permis de pêche libérien. Cette infraction, considérée comme la plus sérieuse d’après les réglementations libériennes en matière de pêche, peut être sanctionnée d’une amende allant jusqu’à un million de dollars américains (1 000 000 USD).

Le chalutier a été détecté par un radar alors qu’il entrait dans les eaux libériennes depuis les eaux ivoiriennes à une vitesse caractéristique d’une pêche active. Une équipe de garde-côtes libérienne s’est rapidement mobilisée à bord du Bob Barker de Sea Shepherd et s’est dirigée vers la localisation indiquée, où le navire a été surpris en pleine pêche, avec son matériel de chalutage à l’eau.

Le Star Shrimper XXV fait partie d’une flotte de navires de pêche appartenant à l’Atlantic Shrimpers Ltd, une entreprise autorisée par le Département d’État des États-Unis à exporter des crevettes aux États-Unis grâce aux mesures qu’elle s’est engagée à prendre pour réduire les prises accessoires, dont les tortues. La crevette est également exportée dans le monde entier par Primstar B.V., une compagnie néerlandaise. La flotte est actuellement certifiée "Friend of The Sea" ("Ami des Océans") pour la pêche durable des crevettes géantes tigrées (www.primstar.com/fishing.php), bien que les directives imposent aux navires de respecter les obligations légales, parmi lesquelles figure l’obtention de permis de pêche valide (www.friendofthesea.org).

Lire la suite...
 
Imprimer
Dimanche, 19 Mars 2017

Opération Milagro III : 66 totoabas trouvés morts dans un seul filet ; un bébé vaquita mort s’échoue sur le rivage

le Farley Mowat San Felipe, Basse-Californie, MEXIQUE - 16 mars 2017 - Alors que le nombre de vaquita, espèce proche de l’extinction, se trouve aujourd’hui sous la barre des 30 individus, les efforts de protection ont subi un coup dur le dimanche 12 mars 2017 lorsque Sea Shepherd a découvert le cadavre d’un bébé vaquita sur une plage à seulement 33 kilomètres au sud de San Felipe, dans la zone nord du golfe de Californie.

Les navires anti-braconnage de l’association de conservation de la faune et de la flore marines, le Farley Mowat et le Sam Simon, patrouillent la zone nord du golfe depuis l’automne dernier dans le cadre de l’Opération Milagro III afin de sauver la vaquita et le totoaba bass menacé.

Lire la suite...
 
Imprimer
Lundi, 06 Mars 2017

Point sur l’Opération Apex Harmony : Enquête de Sea Shepherd sur le trafic d’ailerons de requin

L'enquête de Sea Shepherd révèle un énorme volume d'ailerons de requin éludant les interdictions d'expédition internationales

Un ouvrier fait sécher des ailerons de requin dans la rue à Hong KongUn ouvrier fait sécher des ailerons de requin dans la rue à Hong KongMalgré l'interdiction mondiale du transport des ailerons de requin par les principaux transporteurs, trois mois d'enquête menée par Sea Shepherd Global dans le cadre de la campagne Opération Apex Harmony de protection mondiale des requins ont confirmé que d'importantes expéditions d'ailerons de requin arrivent toujours à Hong Kong sur les lignes aériennes et maritimes qui se sont engagées à ne pas en transporter.

Les requins sont en grand danger partout dans le monde, certaines populations ayant chuté de plus de 90 %. Certaines espèces, comme le requin-marteau, sont confrontées à une menace très réelle d'extinction.

Un groupement grandissant de lignes maritimes, aériennes et d'ONG a rencontré les membres exécutifs du département des douanes et du ministère de l'agriculture, des pêcheries et de la protection (AFCD) de Hong Kong vendredi dernier pour les informer des résultats de l'enquête menée par Sea Shepherd Global et pour discuter des thèmes liés au crime contre la faune sauvage. La priorité de l'ordre du jour résidait dans la façon d'empêcher des produits issus d'espèces menacées d'extinction inscrites à la CITES* d'être expédiés à l'insu des transporteurs. Ces produits comprennent de nombreux types d'ailerons de requin vulnérables et menacés d'extinction trouvés sur le marché des ailerons de requin de Hong Kong, comme le requin-marteau et le requin océanique à aileron blanc.

Lire la suite...
 
Plus d'articles...


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact