Imprimer

fleet_neptune_navy-patchLa Flotte de Neptune

Depuis 1977, plusieurs navires ont servi dans la flotte de Sea Shepherd pour défendre et protéger la faune marine de la planète. Nous sommes fiers de présenter la flotte actuelle et de vous fournir des informations historiques sur les navires qui les ont précédés… dont certains ne flottent plus.

La flotte actuelle

SSS Steve Irwin

Steve IrwinLe 5 décembre 2007, juste avant que la campagne 2007-2008 de défense des baleines dite opération Migaloo ne commence à protéger les baleines dans l'océan Austral, le navire de Sea Shepherd Robert Hunter a été officiellement rebaptisé Steve Irwin en l’honneur du défunt écologiste australien. Ce changement de nom a été annoncé lors d’une conférence de presse donnée par Terri Irwin, la veuve de Steve Irwin, et par le Capitaine Paul Watson dans le port de Melbourne, juste avant le départ du bateau pour le sanctuaire des baleines en Antarctique.

Sea Shepherd est fière d’avoir agi en partenariat avec Terri Irwin pour ce changement de nom puisqu’elle et Steve sont mondialement connus pour leur travail de préservation de la nature. Lors de cette conférence de presse, Terri a déclaré que Steve aurait été très honoré d’être reconnu de cette façon puisqu’il partageait la passion de Sea Shepherd pour la protection des baleines.
"Les baleines ont toujours été dans le cœur de Steve, et en 2006 il étudiait la possibilité de se joindre à Sea Shepherd dans ce voyage pour défendre ces magnifiques animaux," a déclaré Terri.

L’objectif des campagnes de Sea Shepherd pour les baleines en Antarctique est d’intervenir pour s’opposer à la chasse illégale menée par la flotte baleinière japonaise. La campagne 2007-2008, l’opération Migaloo, a été un succès et les baleiniers n’ont chassé qu’environ la moitié de leur quota grâce à l’intervention du Steve Irwin. Le Steve Irwin est actuellement en Australie en préparation de la prochaine campagne de défense des baleines en Antarctique.

"L’expérience de Steve Irwin nous montre comment une personne peut considérablement changer les choses dans le monde," a déclaré Paul Watson. "Steve voulait venir en Antarctique avec nous pour défendre les baleines, et maintenant il peut nous accompagner par l’esprit avec son nom arboré sur le bateau de protection des baleines le plus rapide et le plus puissant au monde."
Pour voir des photos du Steve Irwin en action au cours de l’opération Migaloo, cliquez-ici.

Le bateau anciennement connu sous le nom de M/Y Robert Hunter tenait originellement son nom du Canadien Robert (Bob) Hunter, qui avait été avec Paul Watson, président et fondateur de Sea Shepherd, un des fondateurs de Greenpeace. Bob Hunter est mort en mai 2005, et à ses funérailles le Capitaine Paul Watson a promis de donner son nom à un navire de protection des océans. Ce rêve s’est concrétisé avec l’achat du M/Y Robert Hunter, un ancien patrouilleur du service de protection des pêches écossaises (Scotthish Fisheries Protection Service) de 53 mètres.

Suivant les traces de son père activiste, la fille de Robert Hunter, Emily Hunter, a rejoint l’équipage du bateau pour l’opération Leviathan, la campagne Sea Shepherd 2006-2007 pour stopper le massacre illégal de plus d’un millier de baleines en Antarctique par les baleiniers japonais. Le Robert Hunter a une grande portée et atteint la vitesse nécessaire pour repérer et rattraper les baleiniers. Ce nouveau bateau a rejoint le vaisseau amiral de l'organisation, le Farley Mowat dans la mer de Ross en Antarctique avec plus d’une soixantaine de membres d’équipage volontaires provenant de différents pays, un hélicoptère et de nombreux bateaux plus petits.

"Bob et moi étions dans le tout premier canot gonflable qui a bloqué les harpons des baleiniers en 1975," a déclaré le Capitaine Watson. "Il a été mon compagnon de bord depuis 1971 avec Greenpeace et m’a rejoint plus tard dans un certain nombre de campagnes de Sea Shepherd. Avec ce bateau, il est de nouveau auprès de moi par la pensée pour continuer à défendre les baleines.
L’opération Leviathan a permis d’empêcher les baleiniers japonais d’atteindre le quota de baleines tuées qu’ils s’étaient fixé eux-mêmes. Pour voir les photos de cette campagne, cliquez ici.

SSS Bob Barker

Bob Barker

Le 5 janvier 2010, un autre navire anti-baleinier de Sea Shepherd est arrivé par surprise et juste au bon moment pour se joindre à l’opération Waltzing Matilda, campagne 2009-2010 de défense des baleines dans l’océan Austral: le Bob Barker.

Grâce à une donation de 5 millions de dollars de la vedette de télévision américaine Bob Barker, Sea Shepherd avait pu acheter cet ancien baleinier norvégien et le remettre en état tranquillement en Afrique. Ce rapide bateau traqueur brise-glace est reparti de Mauritanie le 18 décembre pour rejoindre les autres navires de Sea Shepherd, le Steve Irwin et l'Ady Gil dans l’océan Austral.

Barker a aussi financé l’acquisition d’un hélicoptère destiné à accompagner les navires de l’organisation. L’engin a été baptisé Nancy Burnet en hommage à la présidente de United Activists for Animal Rights, une organisation également supportée par Barker. Ce nouvel hélicoptère participera aux prochaines campagnes.

"Je suis ravi de pouvoir aider Sea Shepherd Conservation Society dans sa mission visant à éradiquer le massacre de la faune et de la flore dans les océans du monde", a déclaré Barker. "Il y a beaucoup de débats sur la préservation des écosystèmes et des espèces, mais voici une organisation qui joint le geste la parole."

SSS Brigitte Bardot (anciennement Gojira)

Brigitte Bardot (anciennement Gojira) • Longueur: 35 mètres
• Type de bateau: trimaran monocoque stabilisé
• Vitesse maximum: 24 noeuds (44,45km/h)
• Première expédition: 1998, navigation réussie autour du globe en 74 jours, battant le précédent record de 84 jours détenu par le USS Triton, un sous-marin nucléaire [à noter: en 2008, le nouveau record du monde de 60 jours a été établi par l'Earthrace, par la suite devenu un navire de Sea Shepherd, l'Ady Gil]
• Précédente mission: transport de personnes en Afrique du Sud
• Première missions au sein de Sea Shepherd: Opération No Compromise
• Nom SSCS: Brigitte Bardot (anciennement Gojira)

SSS Sam Simon

SSS Sam Simon • Length: 56 meters
• Beam: 9.8 meters
• Draught: 4.5 meters
• Date Built: 1993, Tokyo IHI Shipyard
• Max Speed: 16 knots
• Most Interesting Fact: It was once a part of the Japanese whaling fleet.
• Country of Origin: Japan
• Former Job: Meteorological Observation Ship for Japan Government
• Former Name: Seifu Maru
• Current Name: Sam Simon - named after the co-creator and executive producer of “The Simpsons,” a member of Sea Shepherd’s Board of Advisors, and longtime champion of animals.
• First Sea Shepherd Expedition: November 2012, Antarctic Whale Defense Campaign, Operation Zero Tolerance

 

Petits navires et scooters des mers

zodiac

Beaucoup d’autres petits bateaux et scooters des mers servent Sea Shepherd sur le terrain, pour défendre les animaux. Ces petits appareils sont lancés depuis nos plus gros navires. Leur vitesse et leur maniabilité leur permettent d’intercepter les baleiniers et les navires de pêche et de se maintenir à leurs côtés. Quel que soit son type, chaque embarcation qui navigue aux couleurs de Sea Shepherd continuera d’inquiéter et de déstabiliser ceux qui s’impliquent dans les activités illégales de pêche et de destruction marine.

 

article_separator_650x1

Les bateaux donnés et en service

Sirenian / Yoshka

Sirenian

Cet ancien patrouilleur des garde-côtes américains construit en 1955 avait été racheté par Sea Shepherd en 1991. Doté depuis 1979 de nouveaux moteurs puissants, il était capable de rattraper à peu près tout sur l’eau.

Au service de Sea Shepherd, il s’est opposé aux filets dérivants des braconniers japonais et a joué un rôle majeur dans l’effort de protection des baleines grises chassées au large de Neah Bay, à l’ouest de l’Australie. À l’automne 1999, lors d’un affrontement avec les défenseurs de la chasse à la baleine, le Sirenian a été saboté dans le port de Seattle.

Remis en état et totalement révisé, il a quitté Seattle fin novembre 2000 pour une mission de patrouille dans le Parc National des Galápagos. Sea Shepherd s’est engagée dans un contrat de cinq ans avec le Parc national des Galápagos pour fournir ce bateau rapide en guise de patrouilleur de soutien. Au cours de cette période, le Sirenian est intervenu contre des centaines d’activités illégales et a abordé de nombreux navires braconniers. Ces actions ont empêché le massacre de milliers de requins et autres espèces marines. Le Sirenian est devenu un élément indispensable de la réserve marine, et par conséquent, le Capitaine Paul Watson a signé en octobre 2005 un nouvel accord avec le directeur du Parc national pour laisser le bateau dans les Galápagos de façon permanente. Sea Shepherd a fait don du navire au Parc National afin qu’il puisse continuer son important rôle de soutien. Le bateau continuera d’arborer le logo de Sea Shepherd, et Sea Shepherd continuera de jouer un rôle vital dans ses activités.

En 2006, ce navire a été rebaptisé "Yoshka" et a subi une révision. Le Yoshka is dont l’équipage est constitué de rangers du Parc national des Galápagos, travaille en partenariat avec d’autres navires tels que le Guadalupe River, le Sierra Negra et plusieurs autres bateaux de plus petite taille pour protéger le Parc national des Galápagos contre les activités de pêche illégales.

article_separator_650x1

La Flotte Historique

Sea Shepherd

Le premier navire

fleet_sea_shepherd_03 Notre premier navire était un chalutier Britannique acheté en 1978 grâce à une donation du Fund For Animals.

Son principal fait d’armes a été d’éperonner et d’endommager le Sierra,baleinier illégal. La campagne de recherche et de neutralisation du Sierra a été la première action directe de Sea Shepherd.

Le Capitaine Paul Watson a sabordé le navire plutôt que de le laisser tomber entre les mains des baleiniers pirates.

Lisez l’histoire de notre bateau adoré… EN SAVOIR PLUS

Sea Shepherd II

fleet_sea_shepherd_II_01 Le bateau qui a remplacé le Sea Shepherd un chalutier de 657 tonnes presque identique, acheté en 1980 avec l’argent récolté grâce aux droits du film sur l’histoire de la campagne contre le Sierra.

En 1992, le Sea Shepherd II a été vendu à Ucluelet, en Colombie Britannique, Canada, afin d’éviter de payer une facture de pilotage scandaleuse qui aurait servi à subventionner l’industrie forestière. Tout l’équipement de valeur a été récupéré, et la coque a ensuite été vendue.

Le Sea Shepherd II a eu une impressionnante carrière avant d’être vendu. La liste de ses campagnes et actions comprend:

  • 1981 – Ile d’Iki, Japon – Campagne de Protection des Dauphins
  • 1981 – Sibérie Soviétique – Dénonciation d’activités illégales de chasse à la baleine
  • 1983 – Blocage du Port de Saint Jean pour arrêter la flotte Canadienne de chasse aux phoques [Où il fut éperonné par les Garde-côtes Canadiens]
  • 1989 - Confrontation avec les flottes thonières illégales Mexicaines et Vénézuéliennes.
  • 1990 – A éperonné des bateaux japonais braconniers poseurs de filets dérivants, et a détruit les boitiers d’alimentation des filets.
  • 1991 – Eperonnage d’un thonier Mexicain illégal dans les eaux Vénézuéliennes avec les remerciements du gouvernement.
  • 1991 – Abordage du bateau réplique Santa Maria lors du jubilé du voyage de Christophe Colomb pour protester contre 500 ans d’injustices envers les peuples natifs Américains. Le gouvernement Espagnol s’est finalement excusé.
  • 1992 –A surpris des senneurs thoniers Américains en train de braconner.
  • 1992 –A surpris des bateaux de pêche Costaricains massacrant des requins et des dauphins dans les Iles Cocos.
  • 1992 –Seconde confrontation majeure avec la flotte pirate japonaise poseuse de filets dérivants.

Repose en paix Sea Shepherd II -- tu nous as bien rendu service !

Cleveland Amory

fleet_cleveland_amory_02 Ce bateau était précédemment un baliseur des garde-côtes Canadiens. Il a été rebaptisé Cleveland Amory en hommage au premier bienfaiteur de Sea Shepherd. Cleveland Amory était le fondateur et président du Fund For Animals et a joué un rôle déterminant dans la dotation des fonds qui ont permis au Capitaine Watson d’acheter le premier bateau de Sea Shepherd. Cleveland a été membre du Conseil de Sea Shepherd pendant de nombreuses années.

Cleveland, qui était un auteur à succès et l'un des principaux défenseurs des animaux au monde, est mort dans son sommeil le 14 octobre 1998 à l’âge de 81 ans.

En 1993, Sea Shepherd a fait remarquer au Ministère Canadien de la Pêche et des Océans (Canadian Department of Fisheries and Oceans) le manque de gestion de la pêche à la morue sur la côte Est quand le Capitaine Watson a amené le navire Cleveland Amory dans les Grands Bancs. Il a chassé les chalutiers étrangers en situation de pêche illégale hors de la zone, et a découpé les filets d’un navire Cubain. Le gouvernement Canadien a arrêté Watson, et un long procès s’en est suivi (au cours duquel Watson a finalement été déclaré non-coupable des charges qui pesaient contre lui). Le plus intéressant dans cette histoire est de noter que le Capitaine Watson et Sea Shepherd ont été acclamés et remerciés par de nombreux pêcheurs locaux, heureux de voir que quelqu’un faisait ce que leur propre gouvernement aurait dû faire.

La navire a été vendu en 1993 pour aider à soulever des fonds pour acheter le Whales Forever.

Whales Forever

fleet_whales_forever_01 Cet ancien navire de recherche sismique Britannique construit en 1970 a été acheté en 1994 grâce à l’aide de EuropaischesTierhilfswerk, un organisme de protection des animaux Allemand.

Le M/Y Whales Forever, enregistré en tant que yacht,naviguant sous le drapeau de Bélize, mesure 187 pieds de long (57 mètres) et pèse 774 tonnes. Il a une autonomie de 15000 miles (24135 km) et peut embarquer 42 personnes à bord. Le bateau a été gravement endommagé dans sa lutte contre la Marine Norvégienne en 1994, et a été vendu en 1995, les réparations étant trop coûteuses.

Pour plus d’information sur l’histoire et ses batailles épiques avec la Marine Norvégienne… EN SAVOIR PLUS

R/V Farley Mowat

fleet_Farley_Mowat_080409 En Août 1996, Sea Shepherd Conservation Society a acquis un nouveau brise-glace robuste et longue portée pour la protection des océans à Edinburgh, Ecosse.

Initialement nommé Sea Shepherd III, il a été rebaptisé Ocean Warrior en 1999 pour refléter les missions et campagnes qui l’attendent dans ce nouveau millénaire.

Il allait résolument servir à affronter la banquise au large des côtes du Labrador, les rudes et imprévisibles eaux de l’Antarctique, et défier tous les baleiniers pirates en haute mer.

Le bateau a été construit en 1956 comme navire de recherche de l’Industrie de la Pêche Norvégienne. Avec ses 54 mètres (180 pieds) de long et ses 657 tonnes (de déplacement), sa coque rivée et soudée d’acier d’un pouce (2,54 cm) d’épaisseur a été construite pour résister aux violents assauts de la Mer du Nord hantée par les tempêtes.

L’imposant moteur diesel de fabrication allemande du bateau actionne une hélice à pas variable protégée dans une tuyère. Cela se traduit par une puissance de 14000 chevaux, associée à la rapide maniabilité du gouvernail depuis la cabine de Pilotage.

En 2002, après des mois de paperasserie bureaucratique et d’extorsions de la part du Bureau de la Navigation des Iles Caïmans (Cayman Islands Bureau of Shipping), l’Ocean Warrior a été ré-enregistré au Canada. Il a été rebaptisé le Farley Mowat en hommage au représentant international de Sea Shepherd Farley Mowat, auteur Canadien et défenseur de la cause animale.

Le vaisseau amiral de Sea Shepherd, le R/V Farley Mowat officiellement débuté sa carrière dans les eaux au large du Costa Rica en s’impliquant de façon justifiée dans une controverse portant sur la surveillance des activités illégales de pêche. Suite à cela, le navire a passé des années à défendre les baleines et les phoques en Antarctique et au Canada avant d’être saisi par le gouvernement Canadien en 2008.

M/Y Ady Gil

Ady GilAu cours d’une œuvre de charité qui s’est tenue à Los Angeles le samedi 17 octobre 2009, SeaShepeherd Conservation Society a dévoilé son nouveau navire de protection des océans: l’Ady Gil. Le navire précédemment connu sous le nom d’Earthrace, est un rapide trimaran aux allures futuristes qui a récemment établi le record de vitesse du tour du monde. Le nouveau nom du bateau se réfère au bienfaiteur du navire, Ady Gil qui a participé à l’acquisition.

Grâce à sa vitesse, capable d’atteindre les 50 nœuds (92,6 km/h), le Capitaine Paul Watson (Fondateur et Président de Sea Shepherd) utilisera l’Ady Gil pour intercepter et empêcher physiquement les bateaux-harpons de massacrer illégalement les baleines.

Le Capitaine Paul Watson a déclaré avant l’Opération Waltzing Matilda, “nous sommes très excités à l’idée que l’Ady Gil soit aux côtés du Steve Irwin dans cette campagne en Antarctique. Avec ces deux bateaux, nous allons fournir les efforts les plus amitieux et les plus agressifs mis en œuvre à ce jour pour contrer le massacre des baleines dans l’Océan Austral.”

Selon Chuck Swift, Représentant du Conseil d’Administration chargé des opérations navales, “L'Ady Gil nous donne la vitesse nécessaire pour rattraper et rester avec la flotte baleinière japonaise. Nous sommes confiants à l’idée qu’avec ces deux bateaux et quelques autres surprises, nous mettrons fin à la chasse à la baleine dans le Sanctuaire baleinier Antarctique.”

Le 5 janvier 2010, au cours de l’Opération Waltzing Matilda, campagne de protection des baleines en Antarctique 2009-2010, le navire de sécurité japonais Shonan Maru No. 2 a délibérément éperonné le trimaran de Sea Shepherd, l’Ady Gil, dans une attaque gratuite, qui a pu être filmée, lui causant des dégâts catastrophiques. Le navire a littéralement été sectionné en deux.

Les six membres d’équipage, quatre Néo-Zélandais, un Australien et un Hollandais, ont immédiatement été secourus par l’équipage du bateau de Sea Shepherd Bob Barker. Aucun des membres de l’Ady Gil n’a été blessé.

Le 8 janvier 2010, à 17h20 GMT, le Bob Barker a signalé la dernière position connue de l’Ady Gil au Centre australien de la coordination des secours (ARCC : AustralianRescue Coordination Center). Ce signalement a été lancé car l’Ady Gil - , qui devait être remorqué jusqu’à une base proche, était en train de couler.



VOUS POUVEZ NOUS AIDER !

fleet_neptune_sirenian_2

Faites don d’un bateau

Sea Shepherd a en permanence besoin de navires supplémentaires pour notre travail de protection en mer. Nous avons besoin de tous types de navires, de la patrouille côtière (les bateaux de pêche de loisir avec un pont supérieur seraient parfaits),aux canots gonflables (zodiacs ou équivalents, en passant par les monoplaces (jetskis à 4 temps, scooters des mers), et tous les autres types de navires et équipements marins.

Toute donation de bateau est déductible en tant que contribution à une œuvre de charité. Sea Shepherd est une organisation certifiée à but non-lucratif. Nous avons vraiment besoin de votre aide en ce nouveau millénaire. S’IL VOUS PLAIT, faites nous savoir si vous possédez un bateau que vous seriez prêt à donner, ou si vous connaissez un bateau qui pourrait être disponible. Votre soutien peut vraiment faire la différence pour la faune marine que nous protégeons.

 

Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact