Sea Shepherd utilise des représentations d’animaux agonisant pour lutter contre la pollution plastique des océans

Mardi 11 mars 2018

Cette campagne a été conçue en partenariat avec Tribal Worldwide Brazil et DDB Guatemala.

Le plastique que vous utilisez une fois torture l’océan à l’infiniLe plastique que vous utilisez une fois torture l’océan à l’infini

Le plastique que vous utilisez une fois torture l’océan à l’infiniLe plastique que vous utilisez une fois torture l’océan à l’infini

Les sacs plastiques semblent inoffensifs, pourtant ils sont à l’origine de souffrances extrêmes, voire même de la mort de milliers d’animaux marins. Sea Shepherd, une ONG spécialisée dans la conservation de la faune et de la flore marines, lance une campagne de sensibilisation sur la pollution plastique en décrivant cette horrible vérité au moyen d’images fortes.

Des affiches en 3D, conçues en partenariat avec Tribal Worldwide São Paulo et DDB Guatemala, portent la mention suivante : "Le plastique que vous utilisez une fois torture l’océan à l’infini". Elles montrent ainsi différents animaux marins, comme des phoques et des tortues, qui sont morts d’une lente agonie suite à un contact avec des articles en plastique de la vie quotidienne généralement jetés sans aucune attention. Cette production en 3D a été développée par Notan Studio.

"Malheureusement, une petite action irréfléchie dans notre vie quotidienne peut causer des dommages énormes à la nature sans même que nous nous en rendions compte. Dans cette campagne, nous essayons de remédier à cette situation en visant le plus grand nombre de personnes possible et en mettant en avant le fait que nous pouvons facilement faire en sorte que de telles scènes ne se reproduisent plus", déclare Guiga Giacomo, directeur de la création chez Tribal Worldwide São Paulo.

En plus des communiqués dans la presse écrite et des affiches, des pages ont été créées sur les réseaux sociaux et des renseignements supplémentaires sur les conséquences de la pollution plastique des océans sont disponibles sur le site www.seashepherd.org. Le contenu en ligne propose également des conseils pour réduire l’utilisation du plastique dans notre quotidien.

Par ailleurs, Sea Shepherd nettoie des plages du monde entier. La branche américaine de l’organisation a lancé une campagne intitulée "Opération Clean Waves" qui consiste à collecter les débris marins qui s’accumulent sur les îles situées au large des côtes et au milieu de l’océan. Sea Shepherd collabore également avec des scientifiques pour étudier les effets des microplastiques sur les espèces marines.

"Les scientifiques estiment que d’ici 2050, il y aura plus de plastique dans l’océan qu’il n’y aura de poissons", ajoute le capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd. "Sea Shepherd s’engage à faire tout son possible pour que cela ne se produise pas, car si les océans meurent, nous mourrons avec eux."